Passage du lit de bébé au lit d’enfant

Passer du petit lit à barreaux au lit d’enfant est un passage obligé pour tous les bébés qui grandissent bien qu’il n’y ait pas d’âge prédéfini. Chaque enfant est différent, donc les approches à adopter ne sont pas les mêmes. Certains bambins s’adaptent plus facilement tandis que d’autres mettent du temps à s’habituer.

Puis, changer de lit, c’est aussi changer d’environnement. Il appartient ainsi aux parents de déterminer l’âge propice à leur enfant pour évoluer dans une autre sphère. Rappelons que le lit d’enfant est dépourvu de barreaux, un détail qui fait la différence par rapport à la bassinette, au berceau ou au moïse bien sécuritaire. Cela ne signifie pourtant pas que le lit d’enfant est moins sécuritaire.

La réglementation sur les lis de bébé

Si les lits de bébés doivent respecter certaines normes de sécurité, c’est pour éviter les chutes et les blessures. Qu’ils soient neufs ou usagés, le lit doit porter une étiquette justifiant que sa fabrication suit les normes conformes aux normes de sécurité actuelles.

Son matelas doit être bien ajusté, ferme et plat, avec un support de matelas fixé solidement au cadre du lit avec des vis et non un crochet détachable. Outre cela, l’espace entre les barreaux ne doit pas excéder plus de 6 cm.

Aux Etats-Unis, les lits à côté abaissables sont interdits, car ils ont été en cause dans 104 incidents entre janvier 2000 et mai 2016. La nouvelle réglementation des lits de bébé se veut plus stricte en termes de sécurité de l’enfant.

Quand faut-il passer au lit d’enfant ?

Lorsque bébé se trouve à l’étroit dans son lit petit format, c’est qu’il est temps de le coucher dans sommier un plus spacieux. Toutefois, il faut faire très attention, car il s’agit d’une étape cruciale dans la vie de votre bout d’chou. Ce passage est loin d’être anodin, soit, un pas de plus vers l’autonomie.

En principe, le lit à barreaux est utilisable jusqu’à 2 ans voire 3 ans. À cet âge, l’enfant commence à se sentir à l’étroit dans son lit manifeste le désir de pouvoir y entrer et sortir tout seul, sans qu’on vienne le déposer et le récupérer. Cependant, ce n’est qu’une tranche d’âge à titre indicatif. En effet,  il existe de plus jeunes enfants qui ont hâtent de quitter leur lit de bébé.

Les plus futés n’hésitent pas à escalader leur lit pour montrer qu’ils sont assez grands pour ne plus être enfermés par des barreaux pendant leur sommeil. L’utilisation des lits à côté amovibles peut constituer une bonne approche avant de passer à un vrai lit de grand indépendant, mais pour que le changement se déroule bien, il faut que votre enfant en ait envie. Dans le cas contraire, il est inutile de lui imposer ce changement de lit.

Les lits à côté amovibles pour initier le changement de sommier

En fait, les côtés de lit amovibles servent à prévenir les chutes tout en empêchant les enfants de sortir de leur lit. À défaut de lit de ce modèle, certains parents ajoutent au lit simple des côtés amovibles, qui sont également appelés garde-corps. Pour des raisons de sécurité, Santé Canada recommande d’attendre que l’enfant ait 2 ans pour utiliser un lit ayant des côtés amovibles, car il peut présenter des risques de coincement de la tête.

*

Par conséquent, si l’enfant a atteint le poids maximal que son petit lit peut supporter, notamment pour une moise, pensez à acheter un autre lit plus robuste. Vous n’aurez donc pas à attendre ses étapes de développement pour passer à un lit de niveau supérieur. Pour la moise en particulier, il ne peut plus être utilisé quand le bébé est capable de se mettre à quatre pattes. En bref, c’est une question de sécurité, mais il faut surtout préparer l’enfant moralement avant un éventuel changement de sommier.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.