Sécuriser la chambre d’enfant pour en faire un cocon douillet

Un enfant a besoin de se sentir en sécurité, même en l’absence de ses parents. Et comme il a sa propre chambre, il est crucial d’en faire un cocon bien douillet pour qu’il puisse grandir sans risque. En outre, une chambre d’enfant doit répondre à certaines normes. Il existe un certain nombre de règles à prendre en compte pour faire de cette pièce, un endroit sécurisant.

Une literie bien agencée

Étant donné qu’un bébé passe la majeure partie de son temps à dormir, il lui faut un bon lit. Il faut surtout éviter le petit lit de bébé qui a servi à quatre générations de petits. A priori, la literie doit respecter les normes de sécurité requises. En fait, elle doit être entourée de barreaux ou d’une devanture en bois ou en plastique.

L’espacement minimum entre les barreaux doit impérativement se situer entre 4 à 6,5 cm pour que la tête, les bras ou les jambes de bébé ne puissent pas être coincés. Sinon, la hauteur des panneaux doit mesurer au moins 60 cm. Si vous optez pour un lit de bébé évolutif, privilégiez le modèle à 3 niveaux de réglage des barreaux. Enfin, si le mobilier est équipé des systèmes de sécurité permettant de monter et de descendre selon l’âge, ils ne devront pas être apparents.

Choisir le bon matelas

Pour ce qui est du matelas, il doit être neuf et traité antiacarien afin de prévenir les éventuelles allergies, mais surtout, il doit s’ajuster à la taille du lit. Au cours des premiers mois, l’oreiller est inutile pour éviter les risques d’étouffement alors que bébé ne saura pas s’en dégager rapidement.

Il en est de même pour la cale-bébé qui pourrait s’avérer dangereuse. C’est également le cas pour le tour de lit, à moins que vous le placiez à l’extérieur du lit. Pendant le sommeil, n’oubliez jamais de retirer la chaîne de tétine avant de l’endormir. En un mot, tous les éléments susceptibles de nuire au confort et à la sécurité de votre bout de chou sont à bannir.

Des mobiliers adaptés

Quand bébé commence à développer sa capacité de motricité, il a envie d’escalader tout ce qui se trouve à sa hauteur. Il serait plus prudent de choisir des meubles à sa hauteur tels que fauteuil enfant, canapé, petite commode et étagères.

De cette façon, il pourra accéder facilement sans risque de chute. Autre option, il est possible de se procurer des kits de protection dans le commerce à fixer sur les meubles comme les embouts arrondis, le bloque-tiroirs ou encore l’anti-basculement.

Traquer les sources électriques

Quand bébé commence à trottiner, il faut s’assurer qu’aucun appareil électrique ne soit à la portée du bambin, car le moindre toucher peut déclencher un choc électrique. Dans ce contexte, il est recommandé d’opter pour des prises électriques à éclipses et d’utiliser des cache-fils. D’ailleurs, les enseignes de déco proposent des cache-fils ludiques.

Une atmosphère propice à son développement

Pour que la chambre d’enfant soit agréable, veillez à ce que la température n’excède pas les 19 ° à 20 °C. Si vous utilisez un radiateur, il est déconseillé de le placer trop près du lit.

Quelques notions de rangement

Enfin, mais pas la moindre, les règles de rangements sont à inculquer à l’enfant dès son plus jeune âge. Par exemple, vous pouvez mettre à sa disposition un coffre à jouet à roulette qu’il baladera partout avec lui pour ramasser ses jouets. À partir de 30 mois, il pourra apprendre à trier ses affaires sales et range son propre linge. Il suffit de lui présenter cette tâche comme un jeu. C’est également une façon de lui apprendre à être plus responsable.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.