Quand faut-il baisser le sommier de bébé ?

Les bébés grandissent à une vitesse grand « v » que leurs parents ne s’en aperçoivent même pas que lorsque leur lit commence à devenir trop étroit pour eux. Au cours des premiers mois, le nourrisson est supposé dormir dans un lit à barreaux. Avec un berceau accolé à un lit d’adulte, le lit du bébé doit être à même niveau que celui de ses parents. Toutefois, même avec un lit indépendant, il faut songer à revisiter le niveau de son sommier pour des raisons de sécurité et de praticité. La question se pose donc ; quand faut-il baisser le niveau du lit de votre tout petit ?

En fait, jusqu’à l’âge de 5 mois, le nourrisson n’arrive pas encore à se retourner tout seul, mais au-delà de cet âge, un matelas trop élevé peut être dangereux. Il devient ainsi indispensable de baisser le sommier de son petit lit au niveau suivant, c’est-à-dire, le niveau médium. En principe, cela se passe vers son huitième mois. Et quand bébé apprend à se tenir debout tout seul, c’est qu’il est temps de baisser le matelas au plus bas.

Les différents niveaux des lits de bébé

IMG_20140401_194540

Il est à savoir que les lits de bébé disposent de trois niveaux bien distincts ; un niveau élevé, un niveau intermédiaire et un niveau au plus bas. Le niveau élevé a été conçu pour faciliter l’accès au nouveau-né. Cela vous évite davantage de vous casser le dos pour lever votre petit bout. Il s’agit de la première position qui est dédiée au premier âge, allant de 0 à 6 mois maximum. Le niveau médium voire la deuxième position est recommandée quand votre petit bout commence à s’agripper aux barreaux pour se lever ou encore quand il arrive à se mettre à quatre pattes. Enfin, la troisième position est indiquée pour les bébés qui sont sur le point de marcher, plus précisément, à ceux qui savent se tenir debout dans le lit.

Baisser progressivement le lit d’enfant

IMG_20140125_091720

Ainsi, le sommier du bébé est à baisser au fur et à mesure qu’il évolue. Il est vrai que chaque enfant est différent et que certains sont plus avancés que d’autres, mais ces indications restent valables pour tout parent responsable. En outre, descendre le sommier de son enfant est une opération à ne pas négliger pour éviter un éventuel accident. Tout compte fait, le premier niveau correspond au premier âge jusqu’à 6 mois, le second niveau n’est utilisable que pour 2 mois seulement et dès 8 mois, il faut passer au dernier niveau.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.